Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog Citoyen

Le blog Citoyen

POST TENEBRAS LUX


Enquête sur le racisme dans le monde : d’après le Washington Post

Publié par Karim R'Bati sur 8 Septembre 2014, 17:32pm

Catégories : #ACTUALITÉ

Data source : World Values Survey / By the Washington Post.

Data source : World Values Survey / By the Washington Post.

Le Washington Post a entrepris une enquête originale sur la réalité du racisme dans le monde ; enquête à l’issue de laquelle, le très sérieux journal américain est parvenu à des résultats pour le moins étonnants, d'autres réclamant quelques observations utiles. Les conclusions, résumées dans la mappemonde ci-haut, proviennent de cette enquête où l’ont devait répondre, un peu partout dans le monde, à une seule question : «quelle catégorie de personnes n’aimeriez-vous pas avoir comme voisins?» Selon les réponses obtenues, il est apparu que le rejet des personnes, selon des motifs purement racistes, est moins prégnant dans les pays développés que dans les pays en développement. En voici un échantillon :

De 0 à 4.9% : USA, Canada, Brésil, Argentine, Colombie, Guatemala, Grande-Bretagne, Suède, Norvège, Lettonie, Australie, Nouvelle Zélande.

De 5 à 9.9% : Chili, Pérou, Mexique, Espagne, Allemagne, Belgique, Biélorussie, Croatie, Japon, Pakistan, Afrique du Sud.

De 10 à 14.9% : Finlande, Pologne, Ukraine, Italie, Grèce, République Tchèque, Slovaquie.

De 15 à 19.9% : Venezuela, Hongrie, Serbie, Roumanie, Macédoine, Ethiopie, Ouganda, Tanzanie, Zimbabwe, Russie, Chine.

Seule exception, le cas insolite la France qui figure dans le top 10 des nations les plus racistes dans le monde, mais aussi le pays européen le moins tolérant avec un taux de 20 %. Une surprise ? Pas du tout, juste une gifle pour les thuriféraires de la prétendue «patrie des droits de l’homme». Voyons de plus prêt :

De 20 à 29.9% : France, Turquie, Bulgarie, Algérie, Maroc, Mali, Zambie, Thaïlande, Malaisie, Les Philippines, Bangladesh …

De 30 à 39.9% : Egypte, Arabie Saoudite, Iran, Vietnam, Indonésie, Corée du Sud …

De 40 % à plus : Inde, Jordanie, etc.

Loin d’être une divine surprise, ce qui étonne dans ce piètre classement, c’est plutôt la place de la France loin derrière des pays comme la Chine, la Russie, la Biélorussie, l’Ethiopie ou Ouganda ; des pays qui, soit dit en passant, feraient bien l’objet, en temps normal, des «précieux conseils» (!) des donneurs leçons hexagonaux ! Une situation particulièrement pathétique pour un pays qui vit dans le déni et l’ethnocentrisme racial, comme n’importe quel autre pays sous-développé, et qui a du mal à réaliser à quel point il est tombé si bas !

Moins glorieux encore, le classement des pays d’Islam, qu’on présente souvent comme une religion de paix et de tolérance. Mais où les intolérances (selon la race, la religion, le genre, l’orientation sexuelle) font partie intégrante du carcan des coutumes locales. Il est même permis de considérer le racisme dans ces sociétés comme un des fondements de leur structure verticale, fortement hiérarchisée , sur laquelle s’appuie les régimes despotiques en place pour asseoir leur semblant de légitimité. Le cas du Maroc, de l’Algérie et de l’Egypte, des royaumes de Jordanie et d’Arabie saoudite, sont particulièrement éclairants à cet égard. En d’autres termes, si l’égalitarisme et la tolérance sont le propre des régimes authentiquement démocratiques, leur absence est un indice fort renvoyant à la nature autoritaire, despotique ou théocratique des régimes en place.

Enfin, grand absent de ce classement, l’état génocidaire d’Israël. Rien n’est dit sur  ce régime d’apartheid où le racisme et l’oppression de "l'Autre" jouent le rôle d’une doctrine d’état assumée sans complexe par l'entité sioniste et où la vie et la dignité humaines ne sont pas perçues sur un même pied d’égalité selon qu’il s’agisse d’un citoyen d’Israël de confession juive ou d’un Palestinien vivant sous l’occupation ; ce dernier est plutôt considéré par l’occupant colonial comme une créature déshumanisée. Une perception savamment entretenue à des fins de banalisation du poids moral de l’entreprise méthodique d’extermination du peuple palestinien ... Si ce n'est pas du racisme au sens strict du terme, ça va en tout au-delà de l'intolérance.

Karim R’Bati

Source : http://www.washingtonpost.com/blogs/worldviews/wp/2013/05/15/a-fascinating-map-of-the-worlds-most-and-least-racially-tolerant-countries/

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents