Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog Citoyen

Le blog Citoyen

POST TENEBRAS LUX


Nadir D. : le "tocard" en danger qui n'intéresse pas la France !

Publié par Karim R'Bati sur 29 Janvier 2013, 13:38pm

Catégories : #CHRONIQUES

530725_547215328631003_503284235_n.jpg

Nadir Dendoune est un journaliste et écrivain franco-algéro-australien. Il est l'auteur de Journal de guerre d'un pacifiste et de Lettre ouverte à un fils d'immigré et il s’est rendu célèbre, en 2001, en effectuant un tour du monde à vélo, en solo, sous le parrainage de la Croix-Rouge australienne, pour, disait-il, « faire plus du bruit contre le sida ». En 2008, il atteint le sommet de l'Everest et publiera, dans la foulée, un récit sur son aventure hors du commun : Un tocard sur le toit du monde.

La chaîne Canal + l’invita le 24 septembre 2012 à l'émission "Le Grand journal" pour commenter la disparition récente d'alpinistes en Himalaya. Ce jour-là, il portait un tee-shirt sur lequel était inscrit "Palestine" ainsi qu'une inscription en arabe, ce qui lui avait valu une censure insidieuse de la part d'un des caméramans qui, contrairement aux autres invités, l'avait filmé en plans rapprochés.

Aujourd’hui, Nadir Dendoune est en danger : depuis à peu près cinq jours, il est détenu en Irak et, à l’heure où j'écris ces lignes, je ne sais s’il bénéficie ou pas d’une assistance diplomatique de l’un des trois pays dont il est citoyen. Ce dont on peut être certain, c’est que M. Dendoune n’est pas un criminel et contrairement à Florence Cassez, il n’a jamais été impliqué dans aucun trafic. Certes, il est d’origine algérienne et, de plus, il a eu l’audace de militer ouvertement pour la cause palestinienne, mais est-ce une raison suffisante pour subir l’ostracisme des médias français ?

Ses origines "bougnoulesques" (!) ou ses sympathies palestiniennes justifient-elles le silence des responsables politiques français ? Honnêtement, on préfèrerait ne pas le penser et on espère juste que médias et politiques, en France, feront en sorte de s'éviter quelque soupçon de vilénie, en faisant bénéficier le journaliste français d’un traitement aussi favorable que ceux qu'ils ont l'habitude de consacrer aux Français en difficulté dans le monde.

Selon une dépêche de France 24, tombée il y a quelques heures, Nadir Dendoune officiait en tant que journaliste, non déclaré aux autorités irakiennes. D’après une source consulaire française, requérant l’anonymat, il effectuait, à Bagdad, un reportage « sur le 10e anniversaire de l'invasion du pays », pour le compte du mentuel "Le Monde Diplomatique". Son arrestation est intervenue la semaine dernière alors qu’il prenait des photos, sans autorisation préalable, d’une usine de traitement des eaux.

Karim R’Bati : Berne, le 29 janvier 2013

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents