Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog Citoyen

Le blog Citoyen

POST TENEBRAS LUX


Avons-nous un seuil de tolérance ?

Publié par Karim R'Bati sur 4 Août 2013, 20:30pm

Catégories : #ACTUALITÉ

Avons-nous un seuil de tolérance ?

Parce que nous vivons sous un régime illusionniste où le principe de la reddition des comptes ne s’applique qu’aux seconds couteaux ; parce que ces seconds couteaux ne sont gracieusement rétribués que pour que les grands couteaux peuvent les salir de leurs méfaits sans être inquiétés ; parce que rien n’a changé depuis l’époque d'Hassan II où les mêmes causes produisaient - et produisent toujours, nous ne pouvons aller que de pire en pis dans ce pays malheureux.

Un pays qui, aujourd’hui, vient d’être touché dans ce qu’il a de plus intime et de plus sacré : l'honneur de ses propres enfants, sacrifiés telle une vile monnaie d’échange sur l’autel de la raison d’état. Hélas, ce n’est pas la première fois qu’un pédophile étranger abuse de pauvres et vulnérables petits marocains ; ce n’est pas la première fois que la justice a été bafoué au nom de considérations occultes, faisant ainsi de notre pays la risée du monde et la Mecque de tous les prédateurs sexuels, qui souhaitent assouvir en toute sécurité leurs ignobles crimes et, d’après un célèbre spot publicitaire, pour y grandir leur âmes. Alors, simple question de Citoyen indigné à ces Concitoyens : Jusqu’à quand allons-nous accepter sans broncher que notre dignité humaine soit piétinée, avec la complicité d’à peu prêt tout le monde ?

Nous avons tour à tour été vendus par nos politiques corrompus, trahis par nos intellectuels pleutres et serviles, lâchés par ces cyniques puissances occidentales qui n’agitent leur propagande droit-de-l’hommiste que là où leurs intérêts sont en jeu, là ou le petit confort de leurs citoyens est menacé. Et, sur ce même terrain glissant de notre déchéance morale dans laquelle on nous a poussés sans état d’âme, la chair de notre chair et la prunelle de nos yeux, nos propres enfants, continuent d’être offert à la lie de l’humanité. Tous ces tas d’immondices, qu’ils soient ministres français, résidents espagnols, citoyens britanniques, touristes belges ou bédouins wahhabites, peuvent toujours nous remercier de notre hospitalité en souillant les nôtres. Alors, sommes-nous des êtres humains ? Avons-nous un seuil de tolérance ? 

Karim R’Bati : Berne, le 4 août 2013

Commenter cet article

microsoft outlook email 17/01/2014 13:17

In every country, every world the story and agony of the poor remains same. It is like nobody cares about them. For a total progress of a country we must provide the best political stability and we should wipe out the poverty from the country.

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents