Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog Citoyen

Le blog Citoyen

POST TENEBRAS LUX


La 222, cette loi coloniale qui insulte la dignité humaine des Marocains

Publié par Karim R'Bati sur 13 Juillet 2013, 23:07pm

Catégories : #CHRONIQUES

La 222, cette loi coloniale qui insulte la dignité humaine des Marocains

Pour sûr, l’indélébile tâche crasseuse de l’infamie coloniale restera collée aux Marocains pour longtemps encore. Particulièrement en ce mois de  Ramadan où chaque jour que Dieu fait les place sous la menace d’une loi particulièrement abjecte, une loi pénale toujours en vigueur qui reflète à merveille l’Inconscient pervers de l’ancien envahisseur, son auteur authentique, ainsi que son regard méprisant sur les Indigènes marocains :

«Celui qui, notoirement connu pour son appartenance à la religion musulmane, rompt ostensiblement le jeûne dans un lieu public pendant le temps du Ramadan, sans motif admis par cette religion, est puni de l'emprisonnement d'un à six mois...»  (Article 222 du code pénal marocain)

On peine à imaginer une vermine coloniale définir les «motif(s) admis par cette religion» qui, soit dit en passant, n’est pas la sienne. Mais passons sur ce détail ! Que signifie « notoirement connu pour son appartenance à la religion musulmane » ? L’appartenance à l’Islam ou à toute autre religion est-elle une affaire de conviction intime, de lien transcendant à Dieu, ou n’est-elle qu’apparence extérieure ? À moins qu’elle ne soit pure hypocrisie sociale ! 

Venant d’une horde d’envahisseurs qui a connu dans son histoire tartuffes, Faux-dévots et guerres de religions, l’appartenance à l’Islam ne peut être que faux-semblant ou simulation. C’est en quelque sorte le pendant nécessaire de la tradition anti-cléricale de l'ancien envahisseur français ; mais c'est aussi l'effet de son regard dédaigneux sur les peuples soumis et sur leurs cultures. Enfin, ultime abomination, dans le «notoirement connu» le sujet de la connaissance n’est ni mentionné ni défini dans cette loi.

On a donc l’Individu connu ou notoirement connu comme Musulman (ce qui implique l'existence d'individus notoirement connus comme non Musulmans), mais rien n’est dit sur celui ou ceux qui sont habilités à décider qui est Musulman et qui ne l’est pas.  Mis à part le faciès ou les apparences extérieures, on ne voit pas un autre sens à cette formulation pour le moins raciste. En vérité, elle ne diffère en rien des autres lois indigènes qui, dans les faits, devaient être subsidiaires au corpus de droit positif des  3ème et  4ème républiques.

Et dire que plus de soixante ans après l’indépendance, le tatillon législateur marocain n’a toujours pas pris conscience du caractère abject de cette loi coloniale qui insulte la dignité humaine des Citoyens d’un état «notoirement connu» comme souverain ! 

Karim R’Bati : Berne, le 14 juillet  2013

Commenter cet article

Todorov 14/07/2013 06:04

Si cela était appliqué seulement au Maroc on pourrait vous croire ,mais partout ds le monde musulman il est interdit de rompre le jeûne sans motif valable,car cela porte atteinte aux autres.Ce que vs cherchez ,mon cher c'est de créer une polémique en accusant Lyautey pour justifier vos propos "anticolonialistes" ,alors que ce que vous cherchez c'est de justifier l'injustifiable à savoir l'acte de rompre le jeûne .C'est une cause perdue d'avance que vs défendez là mon cher ,bouffez si vs en avez envie personne ne vs oblige à jeûner ,mais restez chez vous !

BlogResponse 16/08/2015 19:13

Monsieur "TODOROV". Votre remarque est étrange :
- vous semblez ne pas accepter les propos anti-colonialiste (vous n'etes donc pas un démocrate)
- vous ne comprenez pas qu'on accepte pas de faire le jeune sous la contraine "sociale" alors qu'elle doit être un choix spirituel ou philosophique

Vous avez l'air de faire partie de ceux qui pratiquent sous la contrainte, et qui vivent dans le déni de ce conditionnement historique, culturel et social....
Allez ! un peu de courage ! il ne sert à rien de "cracher" sur votre interlocuteur... Prenez vous en main, même si cela demande beaucoup de courage....
La religion ne vaut aux yeux du créateur que si elle est un choix intérieure et non une contrainte extérieure...
A bon entendeur....

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents